Darkness est le premier clip de son tout nouvel album intitulé « Music To Be Murdered By« , on y voit le rappeur se trouvant dans une chambre d’hotel à Las Vegas qui se bat contre ses démons. Plus la chanson avance et plus on comprend qu’il parle de la perspective de Stephen Paddock, responsable de la fusillade du 1er octobre 2017 à Las Vegas où il a tué 58 personnes qui assistaient à un festival de musique avant de se donner la mort.




Le clip s’achève avec Eminem se tenant devant plusieurs écrans de télés diffusant différents reportages sur les fusillades à travers l’Amérique.
Ensuite le message « Quand cela cessera-t-il? Quand assez de gens s’en soucieront. » apparait pour enfin appeler les gens à s’inscrire pour voter pour les prochaines élections.

 

Traduction des meilleurs passages:

Here I am, alone again
Can’t get out of this hole I’m in
It’s like the walls are closin’ in
You can’t help me, no one can
I can feel these curtains closin’
I go to open ’em
But something pulls ’em closed again
Feels like I’m loathing in Las Vegas
Haven’t got the vaguest why I’m so lost
But I’d make you this small wager
If I bet you, I’ll be in tomorrow’s paper
Who would the odds favor?

Me voici, seul à nouveau
Je ne peux pas me sortir du trou dans lequel je suis
C’est comme si les murs se refermaient
Tu ne peux pas m’aider, personne ne peut
Je peux sentir ces rideaux se refermer
Je dois les ouvrir
Mais quelque chose les ferme à nouveau
J’ai l’impression d’être à Las Vegas (référence au film Fear and Loathing in Las Vegas )
Je n’ai pas la moindre idée de pourquoi je suis perdu
Mais je te parie ceci
Si je te parie que je serai dans les journaux demain
Qui aura les chances de son coté?

 

Fuck the Colt 45, I’ma need somethin’ stronger
If I pop any caps, it better be off of vodka
Round after round after round, I’m gettin’ loaded
That’s a lot of shots, huh? (Double entendre)

Nique le Colt 45, j’aurai besoin de quelque chose de plus fort

(La phrase suivante comporte deux sens)

Premier sens:

Si je dois me bourrer la gueule il vaudrait mieux que ce soit avec de la vodka
Tournée après tournée, je commence à être rempli
C’est beaucoup de verre huh?

Deuxième sens:

Si je dois décharger mon flingue, il vaudrait mieux que je boive de la vodka
Cartouche après cartouche, je deviens chargé
C’est beaucoup de tirs huh?




I can hear the music continue to crescendo
I can see the whole fuckin’ venue from my window
That’s when you know you’re schizo

Je peux entendre la musique continuer de monter
Je peux voir toute la foule depuis ma fenêtre
C’est à ce moment là que tu sais que t’es schizo

 

Plan is a go to wreck shit, cameras in all directions
The press is about to go ape shit bananas on all the networks
Commando with extra clips, I got ammo for all the hecklers
I’m armed to the teeth, another valium fall off the bed
Hit the ground and crawl to the dresser
Alcohol on my breath as I reach for the scope
I’m blackin’ out, I’m all out of meds
With them benzodiazepines gone
Now it’s just magazines sprawled out on the floor
Fuck the media, I’m goin’ all out, this is war

Le plan est de tout casser, les caméras sont partout
La presse est sur le point de devenir dingue sur toutes les chaines
Les commandos avec des chargeurs en plus, j’ai des cartouches pour tous les agitateurs
Je suis armé jusqu’aux dents, un autre valium tombe du lit
Touche le sol et traine jusqu’à la commode
L’alcool dans mon haleine alors que j’attrape la lunette de visée
Je perds conscience, je n’ai plus de médocs
Avec ces benzodiazépines qui ne sont plus là
Maintenant il n’y a que des magazines étendus sur le sol
Nique les médias, je vais sortir le grand jeu, c’est la guerre

 

People start to show up, time to start the show up
It’s 10:05 PM and the curtain starts to go up
And I’m already sweatin’ but I’m locked and loaded
For rapid fire spittin’ for all the concert-goers

Les gens commencent à arriver, c’est le moment de débuter le spectacle
Il est 22h05 et le rideau commence à se lever
Et je transpire déjà mais je suis chargé
Pour mitrailler tout le public




Finger on the trigger, but I’m a licensed owner
With no prior convictions, so loss, the sky’s the limit
So my supplies infinite, strapped like I’m a soldier
Got ’em hopping over walls and climbing fences
Some of them John Travolta, staying alive by inches

Doigt sur la détente, mais je suis un possesseur d’arme à feu en règle
Sans condamnation antérieure, tellement perdu, le ciel est la limite
Donc mes réserves sont infinies, chargé comme si j’étais un soldat
Je les fais grimper sur les murs et les grillages
Certains d’eux sont John Travolta, ils restent en vie de peu

 

Cops are knockin’, oh, fuck, thought I blocked the entrance
Guess show time is over
No suicide note, just a note for target distance
But if you’d like to know the reason why I did this
You’ll never find a motive, truth is I have no idea
I am just as stumped, no signs of mental illness
Just tryin’ to show ya the reason why we’re so fucked
‘Cause by the time it’s over, won’t make the slightest difference

Les flics frappent à la porte, oh merde, je pensais avoir bloqué l’entrée
Je suppose que le spectacle est terminé
Pas de message de suicide, juste un message pour une cible lointaine
Mais si vous voulez savoir la raison pour laquelle j’ai fait ça
Vous ne trouverez jamais un mobile, la vérité est que je n’en ai aucune idée
Je suis aussi perplexe, aucun signe de maladie mentale
J’essaie juste de vous montrer la raison pour laquelle nous sommes tous niqués
Car au moment où ce sera fini, ça ne fera pas la moindre différence