« Quand on a sorti Infinite, c’était local. Initialement on a pressé moins d’un millier de copies. Mais on s’attendait d’être quand même capable de se faire du fric dessus. Mais ça ne s’est pas réalisé et c’était vraiment rabaissant. Les gens disaient que je faisais le même son que AZ et Nas. J’étais déçu. Loin de moi l’idée de dire que je n’aime pas AZ et Nas, mais aucun rappeur ne veut entendre dire qu’il fait le même son qu’un autre. Je me rappelle avoir été furieux. Je me disais: ‘Je vais rapper comme si je n’en avais plus rien à foutre.’ J’ai commencé à écrire des chansons agressive du style Just Don’t Give A Fuck »

 

Les meilleurs extraits:

You wacker than the motherfucker you bit yo’ style from
You ain’t gon’ sell two copies if you press a double album

T’es encore plus nul que l’enfoiré dont t’as recopié le style
Tu ne vendrais pas deux copies si t’en faisais un double album

 

Better hide your wallet ’cause I’m comin’ up quick to strip yo’ cash
Bought a ticket to yo’ concert just to come and whip yo’ ass

Tu ferais mieux de cacher ton portefeuille parce que j’arrive en vitesse pour enlever ton fric
J’ai acheté un billet pour ton concert juste pour venir te botter le cul

 

I’ll diss yo’ magazine and still won’t get a weak review

J’insulterai ton magazine et n’aurai quand même pas une mauvaise review

 

Half animal, half man, dumpin’ yo’ dead body
Inside of a fuckin’ trash can with more holes than an afghan

Mi-animal, mi-homme, je lâche ton corps mort
Dans une poubelle avec plus de trous qu’un afghan