Il voulait une augmentation à cause de Suge Knight

Publié par Adra le [wpdts-custom start= »post-created » format= »d F Y à G:i »]


Big Naz, ancien garde du corps d’Eminem, raconte la fois où, à la suite d’un différent financier, les choses ont failli dégénérer entre lui et le rappeur de Detroit.

Selon la version de Big Naz, il avait demandé une augmentation pour protéger Eminem suite à la menace Death Row qui planait sur lui, Suge Knight ayant voulu s’en prendre à lui lors des Source Awards. On la lui a refusée, et il a alors démissionné, ce qu’a semble-t-il mal pris Eminem et/ou le label qui ne lui ont pas payé les dernières sommes qu’ils lui devaient. A ce moment là, Big Naz voit rouge et veut récupérer son argent, comme il l’a expliqué lors d’une interview accordée à Cam Capone News.

 

Il contacte Eminem par téléphone

« Une fois, Eminem et sa team ont annulé des chèques pour moi parce que j’allais démissionner s’ils ne me payaient pas correctement. J’ai dû payer 6.000 dollars à la banque. J’ai pété les plombs et je suis allé jusqu’à Detroit. On ne joue pas avec mon argent. On ne joue pas avec ma famille. J’ai appelé Eminem et il m’expliquait quelque chose. J’ai dit: ‘Ne me parle pas comme ça parce que tu parles à quelqu’un qui sait tout de toi. Je sais où tu es à tout moment de la journée, ce que tu fais, à qui tu penses, qui tu vas voir. Je sais tout ce que tu fais, alors s’il te plaît, ne fais pas ça, mec.' »

 

Big Naz devient une menace et la police s’en mêle

« On a eu une grosse dispute. Puis j’ai appelé Paul et j’ai laissé un message à Paul et c’est là que j’ai foiré. J’ai dit ‘Si je ne récupère pas mon argent sur mon compte, nous avons un problème. Vous avez tous fait virer ma femme, vous avez tous pris l’argent que j’avais déjà gagné, et maintenant vous m’avez tous mis dans une situation difficile! J’ai besoin de ce p*tain d’argent ou quelque chose va se passer’. Paul prend le message vocal, l’envoie à son avocat et l’avocat l’envoie à la police d’État. La police d’État a déposé une demande de protection. »

 

Big Naz se rend chez Eminem, armé

« À ce moment-là, je conduisais vers la maison d’Em. J’y arrive. Je frappe à la porte. Em n’est pas là. Kim a ouvert la porte et toute la maison était en panique. ‘Oh mon dieu, Naz est là pour tous nous tuer’. J’y suis allé avec un gilet pare-balles, l’artillerie lourde. J’espérais parler mais j’étais préparé à la guerre. Alors Kim a ouvert la porte en tenant Hailie. J’ai dit que je ne voulais pas de problème. ‘Je suis ici pour voir Em. Je veux juste mon argent.’ Elle a dit qu’Em n’était pas là et m’a demandé de partir. »

 

Eminem sort son flingue et le pointe vers Big Naz

« Alors que je m’en allais pour partir, la voiture d’Em remonte la rue à toute vitesse. Je descends les escaliers. Je montre mes mains et je dis que j’ai besoin de lui parler. Il sort une arme à feu. Il la brandit vers moi. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est que j’ai mon flingue dans la poche de mon manteau. J’ai un gilet pare-balles, deux chargeurs supplémentaires. J’ai dit qu’il fallait qu’on parle. Il disait ‘Rien à foutre, dégage de chez moi’. »

 

Une question de loyauté

« On s’échangeait des mots. Il a dit que ce n’était pas de la loyauté et j’ai dit que j’étais plus loyal qu’il ne le pensait. J’ai dit que je l’aimais comme un frère. Et quand je suis allé à ma voiture, il a dit que ce n’était pas de la loyauté. ‘Quand Death Row veut s’en prendre à moi, tu me quittes. J’ai dit que je te donnais la possibilité de me payer plus. Il criait ‘Ce n’est pas de la loyauté’ tandis que je partais. Il était blessé que je parte et j’étais blessé de le quitter. Parce que je me sentais toujours coupable de partir. Je me sens encore coupable aujourd’hui mec. »

Heureusement, les choses en sont restées là.

Regardez la vidéo de l’interview ci-dessous.

 

Créateur et administrateur d'Adramatic Hip-Hop Pour toute demande (sérieuse) de promotion: adramatic(at)gmail.com