Dans une interview accordée à VladTV, E-40 a rendu hommage à Tupac en se remémorant à quel point le rappeur était en avance sur son temps.

« On s’était vu à Calabasas, on discutait et tout et il m’a dit: ‘J’ai un nouveau nom, je vais m’appeler Makaveli’. Et au départ je ne savais pas ce qu’il voulait dire par là, et il a ajouté: ‘Ouais, Makaveli, il est profond’. Et quand j’ai réalisé ce qu’il voulait dire et ce à quoi ça correspondait je me suis dit que ce gars était en avance sur son temps. Et ensuite il m’a dit qu’il avait des albums sur lesquels il avait travaillés au cas où il allait mourir. Il ne pensait pas qu’il allait mourir bientôt, il n’était pas triste, il aimait juste faire de la musique. C’est pour ça que ses paroles et sa musique ont perduré aussi longtemps après son décès. Car tout ce qu’il a fait a été de rester en studio, non stop, et de faire beaucoup de chansons. Et tout ce qu’il faisait a été de construire un catalogue de chansons et de le mettre dans une chambre forte. C’est thérapeutique et curatif pour nous quand on va en studio et qu’on fait de la musique. Ca nous maintient hors des ennuis, ça nous permet de dire ce qu’on veut dire et ca crée des revenus. »

 

Il évoque ensuite la triste nuit du 13 septembre 1996:

« Quelques mois plus tard, je reçois un coup de fil me disant: ‘Tupac s’est fait tirer dessus à Las Vegas.’ Mon coeur a lâché genre: ‘Quoi? Qu’est-ce qu’il s’est passé? Qui?’ Je ne savais pas si c’était grave parce qu’il s’était déjà fait tirer dessus auparavant et il avait survécu. C’était un gars assez costaud. »

 

Il aborde également une théorie selon laquelle Tupac devait mourir:

« Je veux te dire ceci, voici ce que je ressens au sujet de tout ça à ce jour: Si il voulait vivre, il aurait pu vivre, mais il aurait vendu son âme. Et il ne voulait pas vendre son âme au diable. Dieu lui a dit: ‘Tu peux venir avec moi, ou tu vivras avec le diable.’ Et il est allé en haut avec le reste des talents, avec le reste des bonnes personnes. Donc quand il a fait I Ain’t Mad At Cha et qu’il était là avec Redd Foxx et toutes les autres stars au Paradis, c’était Pac, parce qu’il connaissait le Seigneur. Il savait qu’il devait se repentir, on doit se repentir, il faut se repentir, c’est pour ça qu’il faut se repentir chaque jour. »

 

Regardez l’interview ci-dessous:

 

Créateur et administrateur d'Adramatic Hip-Hop Pour toute demande (sérieuse) de promotion: adramatic(at)gmail.com