Moins d’un an après sa sortie de prison pour évasion fiscale, DMX a rechuté en ayant semble-t-il repris de la drogue. C’est en tout cas ce que le tout dernier post sur son Instagram laisse penser:

« Dans son engagement continu de placer sa famille et sa sobriété en premier, DMX s’est lui même rendu dans un centre de désintoxication. Il s’excuse pour ses concerts annulés et remercie les fans pour leur soutien permanent. »

Aucune information n’a filtré sur la durée de son séjour dans le centre ni de la substance qu’il a consommée. On sait juste qu’il ne s’est pas présenté à un concert anniversaire de Def Jam cette semaine alors que tout le monde l’attendait et que l’organisateur a du faire appel en catastrophe à Jadakiss et Fabolous pour combler le vide. On ignore si les deux événements sont liés.

DMX a mené une longue bataille contre les drogues et a souvent été honnête à ce sujet. Il avait commencé à fumer du crack à 14 ans lorsqu’on lui a donné un blunt avec de la cocaïne à l’intérieur. Il souffrirait également de troubles bipolaires.

Il y a quelques semaines le rappeur avait fait l’actu en signant à nouveau sur le label Def Jam et en annonçant la préparation de son nouvel album DMX-Mass qui se retrouve, bien évidemment, repoussé.

Récemment on avait pu l’entendre et l’apercevoir dans le clip de Just In Case aux cotés de Swizz Beatz et Rick Ross.