Voici une conversation audio privée de plus de 20 minutes entre Tupac et Sanyika Shakur en octobre 1995, soit quelques jours après la libération sous caution de Tupac. Elle était disponible depuis des années mais jamais traduite en français, la chaine Youtube Thugg Staz s’en est remarquablement chargée.

Parmi les sujets abordés, voici l’extrait de la conversation où Tupac explique à Sanyika ses idées pour améliorer les conditions de vie dans le ghetto:

« On forme une Youth League, ce sera du football américain, basketball, softball pour les filles et les garçons, je veux que tous les rappeurs dirigent une équipe. Chaque rappeur aura sa propre équipe, Coolio aura sa team, Treach aura sa team, moi j’aurai ma team et on jouera. Et les rappeurs sont ceux qui payeront pour tout ça. On aura les églises qui viendront vendre de la nourriture. On aura des pères, des oncles, et tous les hommes de la communauté qui assureront la sécurité. On rendra le respect aux gosses. On jouera au foot, au basket, il faut redonner espoir en la communauté. Et les week-end on fera des block party, chaque rappeur va devoir se bouger, si tu vends des disques, tu dois venir faire des concerts gratuits pour le ghetto. Ca sera comme une mini tournée et on réunira toutes les communautés. »

« Et je parlerai à Arl Sharpton ou quelqu’un d’autre qui a du pouvoir. Et quand on aura fait ça, on s’inscrit sur les listes électorales, et une fois qu’on a le droit au vote, on a le pouvoir, et à ce moment on ira auprès des maires des villes: « Regardez, on a assez de votants dans cette ville, on veut que vous fassiez ceci, on veut que vous fassiez un centre communautaire. On commence à approcher Nike pour avoir des vêtements gratuits, des magasins informatiques pour des ordis gratuits dans chaque centre communautaire. Et si ils ne le font pas, on aura assez de gens pour tout réguler. On dira au maire: « Si vous ne faites pas ça, on ne fera pas ça. » On lui dira qu’on peut nettoyer la rue, LA sera l’endroit le plus difficile pour faire ça, mais on peut faire le New Jersey et tout, on peut sillonner tous ces endroits où il y a de la drogue. Imagine moi, Redman, Ice Cube et Treach rendre visite au dealer de drogue principal du quartier et lui dire « Salut comment ça va? » et l’inviter au resto et avoir une discussion et lui demander si il peut ne pas vendre entre 6h et 23h. Qu’il le fasse pour les gosses, qu’ils soient en sécurité, pas de coups de feu, pas de ventes de drogues. De 23h à 6h ils pourront récupérer la rue. Et ça pourra alléger le nombre de patrouilles de police si les rues sont nettoyées. Le pouvoir c’est le nombre, on a tous ces gens et on ne fait rien avec. »

 

Pour les autres sujets abordés, allez checker la vidéo:

Merci à Laïla pour m’avoir averti.

Pour plus d’articles, traductions de chansons sur le Hip-Hop Conscient & Positif, rejoignez la page Hip-Hop Conscient et Positif