Le deuxième compte Instagram de Boosie Badazz a été désactivé, et il fait le lien avec sa sortie anti-gay qui a eu lieu un jour plus tôt.

Boosie Badazz est dans une situation délicate avec les propriétaires de réseaux sociaux depuis quelques temps. L’interprète de « One of Them Days Again » est connu pour ses coups de gueule qui sont généralement assez hilarants, mais ce dernier cas en a froissé plus d’un. Le lundi 2 août, Boosie est allé à l’encontre de l’opinion publique en prenant le parti de DaBaby, qui fait l’objet d’une controverse depuis le 25 juillet pour des commentaires homophobes tenus au festival Rolling Loud à Miami. DaBaby s’est depuis excusé, mais il doit faire face à de graves conséquences pour ses propos, notamment la perte de sponsors et de créneaux horaires dans les principaux concerts et festivals.

Alors que de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux et de nombreuses célébrités, comme Madonna et Dua Lipa, se sont insurgés contre DaBaby, Boosie Badazz a déclaré qu’il estimait que l’homosexualité était imposée à la société.

 

« C’est triste de voir comment vous essayez tous d’imposer ce truc gay au monde. C’est triste, mon frère, comment vous essayez tous d’interdire les artistes », a-t-il dit. « Vous êtes tous tristes, mon frère. C’est triste, mon frère. Dans 10 ans, ce ne sera plus normal pour un enfant d’être hétéro. C’est triste, mon frère. Vous essayez tous d’imposer ça à ces enfants. Vous le forcez sur les artistes, vous le forcez sur tous les plus grands artistes. Vous savez pourquoi ? Parce que les enfants aiment ces artistes. »

Moins de 24 heures après son coup de gueule, le compte de Boosie, qui était sur le point de dépasser le million de followers, a été désactivé. Bien qu’Instagram n’ait pas donné de raison à cette décision, Boosie Badazz pense que c’est parce qu’il s’est exprimé et a partagé son point de vue sur la situation. Bien sûr, le rappeur a peu après ouvert un autre compte et a réagi furieusement:

« Je vous avais dit qu’ils mettaient de nouvelles règles smh. Vous ne pouvez même pas dire le mot maintenant à moins que ce soit positif ! Vous savez, l’opposé d’hétéro, ouais, celui là! » a-t-il écrit. « Ils ne me prendront plus mon compte à nouveau. Suivez juste @hesbackagain2021. On a besoin de nos propres trucs, mon pote ! Les n***** se font brutaliser. »

 

Il a continué en insultant carrément le patron d’Instagram, Adam Mosseri:

« Ils m’ont à nouveau pris mon IG et je n’ai rien fait, spammez Mosseri, c’est une p*** »

 

« Ils m’ont pris mon IG parce que j’ai parlé de ce qu’ils font à nos enfants, Mosseri t’es une p*** »



La semaine dernière, Boosie Badazz a supplié Adam Mosseri de rétablir sa page Instagram initiale après qu’elle a été supprimée au début de la pandémie de coronavirus en raison des violations par Boosie de la politique de nudité d’Instagram. Le matin du 27 juillet, Mosseri a fait une apparition dans l’émission matinale The Breakfast Club de Power 105.1 et a expliqué pourquoi la page IG initiale de Boosie avait été supprimée.

« Il faut bien mettre une limite quelque part », a dit Mosseri. « C’est la politique de nudité. Nous essayons d’être clairs. Vous pouvez faire appel, mais si vous avez trop d’infractions, des choses se produisent. »

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube