Lil Cease explique pourquoi The Notorious B.I.G. a refusé de répondre au diss cinglant de Tupac, « Hit Em Up », une décision qui a laissé perplexe nombre de ses plus proches collaborateurs.

Lorsque les gens pensent à des disstracks virulentes, quelques noms leur viennent à l’esprit, comme No Vaseline ou Ether, et évidemment, l’inoubliable Hit Em Up de Tupac, une attaque fulgurante contre The Notorious B.I.G. et toute la clique de la Junior Mafia. Sorti le 4 juin 1996, Pac a écrit ce morceau lors de leur beef très médiatisé né lors de la fusillade aux Quad Studios lors de laquelle l’ex rappeur de Death Row avait été touché de cinq balles le 30 novembre 1994. Entre ça et le Who Shot Ya qui a suivi, la rage de Pac envers son ancien ami a été canalisée dans le studio d’enregistrement, donnant naissance à l’un des assauts les plus brutaux et les plus sauvages du hip-hop.

De manière surprenante, The Notorious B.I.G. a choisi de ne pas répondre, une décision qui en a laissé plus d’un perplexe, y compris dans son entourage. Pourtant, comme l’explique Lil Cease lors d’une récente conversation avec Fatman Scoop, Biggie avait une idée différente de la façon de procéder. Comme le raconte Lil Cease, Biggie estimait que le beef devait cesser, ce dont n’étaient pas d’accord nombre de ses plus proches associés et collaborateurs, impatients de riposter sur une chanson.


« C’est pour ça que Big n’a pas enregistré de réponse », explique Cease. « Au tout début, Big ne s’est pas précipité pour sortir un disstrack. Non. Big a dit à tout le monde: ‘Si vous faites un son, je ne ferai plus rien avec vous. Ne m’appelez plus, ne me parlez plus si vous répondez à quoi que ce soit.’ Donc aucun de nous n’a pu le faire, et la clique Junior Mafia était prête à répondre. Lil Kim était prête à répondre. Mais Big a dit: ‘Non, on ne fera pas ça.’ Parce que je crois que Big essayait de laisser la porte ouverte, pour pouvoir dire ‘Yo, quoi de neuf, mec ? Allez, mon pote ! C’est à moi que tu parles, qu’est-ce qui se passe ?’ « 

« Mais ils ne sont plus jamais entrés en contact l’un avec l’autre », poursuit Lil Cease. « Ils ne se sont plus jamais vus. Jamais eu ce genre de situation où l’occasion s’est présentée. Je pense que c’est pour cela que Big n’a jamais vraiment parlé de ça. Il n’en a jamais vraiment parlé, parce qu’il savait qu’il y avait de la place pour réparer. Il voulait le réparer. C’était le signe qu’il voulait y remédier, en évitant l’escalade de violence. Au bout du compte, votre fierté est votre fierté. Des gars étaient furieux qu’il ne réponde pas. Des gars de la rue qui font vraiment des trucs chauds. Mais Big était genre: ‘Non, du calme. Je ne fais pas ça.’ « 


D’après ce que l’on peut entendre, Cease semble apprécier la décision de Big de rester diplomatique, même face à un manque de respect brutal sur Hit Em Up. C’est une qualité admirable de la part du défunt MC, et cela rend sa relation inachevée avec Tupac d’autant plus tragique rétrospectivement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fatman Scoop (@fatmanscoop)