Le procès d’A$ap Rocky pour agression sur Mustafa Jafari a débuté mardi en Suède, le rappeur a plaidé non coupable et le procureur a dévoilé des preuves prouvant la culpabilité de Rocky.

 

Son avocat s’est exprimé:

« La situation est grave et les accusations ne sont pas quelque chose qu’il prend à la légère. Il est sous pression de ce que ce procès signifie, mais bien sur, la seule chose qu’il peut faire maintenant est de venir devant le tribunal et d’espérer que sa version l’emportera. »

 

Le rappeur a dit qu’il avait agit en légitime défense mais le procureur a répondu qu’il était allé trop loin et il accuse le rappeur d’avoir frappé la victime avec une bouteille, ce qu’A$ap et son avocat nient:

« Je suis certain que lorsqu’on en aura terminé on prouvera qu’aucune bouteille n’a été utilisée ou en tout cas pas de la façon dont le procureur l’avance. »

Une troisième vidéo montrant le garde du corps d’Asap saisissant Mustafa par la gorge a été dévoilée et va à l’encontre de la version de la défense d’Asap qui stipulait qu’ils n’avaient rien fait de mal avant la bagarre.

A noter que le garde du corps ne fait pas partie des deux autres personnes accusées avec A$ap Rocky.

 

Quant à Trump, il n’a pas laissé tomber et a envoyé un de ses diplomates spécialisés en crises d’otages assister au procès.

Suivez-nous sur Twitter