Ce n’est un secret pour personne, les relations entre 50 Cent et Lloyd Banks ne sont plus ce qu’elles étaient il y a 20 ans. De moins en moins proches depuis que 50 s’est aventuré dans la création de séries, il ne semble plus y avoir aucun lien entre les deux membres du G-Unit à un tel point que Fifty n’a même pas daigné faire la promo du tout nouvel album de Banks sorti vendredi dernier.

Dans son livre Hustle Harder, Hustle Smarter paru en 2020, le patron du G-Unit disait ceci au sujet du manque de confiance en soi de son ancien protégé:

« Dans le cas de Banks, son incapacité à s’épanouir en tant qu’artiste est en grande partie liée à sa composition émotionnelle. Banks voulait que les choses viennent à lui, au lieu d’aller les chercher lui-même. Ce n’est pas moi qui essaie de dénigrer son image. Le gars a ‘Lazy Lloyd’ (Lloyd le paresseux) tatoué sur son bras. »

Dans la chanson « Stranger Things » de son nouvel album The Course Of The Inevitable, le principal intéressé répond, sans citer le nom de 50, à travers deux passages. En voici les traductions:

« Ton rappeur préféré n’est pas proche de mon niveau quand je suis dévoué
Toujours humble, habituellement discipliné et jamais détesté
Traite-moi de calme, traite-moi de paresseux, mais le talent ne s’est jamais estompé
C’est frustrant quand votre travail n’est pas apprécié »

 

« Ne mordez jamais la main qui vous nourrit, c’est un manque de respect
Mais si ce qui est dans la main vous trompe, vous le regrettez
J’ai apporté l’intégrité dans tous les endroits où le jet a volé
C’est comme si je voyais un étranger, rien de comparable à ce que j’ai vu quand je t’ai rencontré
À ce stade, je ne me soucie pas de garder un ami
Quand tu commences à devoir vérifier, ce n’est pas sincère »

 

Ecoutez la chanson ci-dessous:

 

Créateur et administrateur d'Adramatic Hip-Hop Pour toute demande (sérieuse) de promotion: adramatic(at)gmail.com