Le 4 juillet, un peu avant 1h45 du matin à Peoria en Arizona, un adolescent de 17 ans prénommé Elijah Al-Amin qui avait travaillé dans la soirée revenait de chez sa petite amie et est entré dans un magasin en écoutant de la musique Hip-Hop. Michael Paul Adams, un homme de 27 ans, l’a suivi à l’intérieur du magasin pour lui trancher la gorge et le poignarder plusieurs fois avec un canif avant de s’en aller tranquillement.
Arrêté peu après par la police qui l’a trouvé couvert de sang, Michael a tout de suite reconnu son implication dans le meurtre brutal d’Elijah et a été arrêté.
Lors de son interrogatoire, il a expliqué aux enquêteurs qu’il s’est senti menacé par la musique Hip-Hop que l’adolescent écoutait, justifiant que les gens qui écoutent du rap sont une menace pour lui et sa communauté et qu’il a préféré être proactif, clamant que ce genre musical le faisait se sentir en danger car il a été attaqué par d’autres jeunes qui fans de rap dans le passé.

Effondré, le père d’Elijah a décrit son fils comme un garçon bien qui voulait être gérant d’hôtel et avait pour but de voyager. Il aurait eu 18 ans dans deux semaines.

La caution de Michael Paul Adams a été fixée à 1 million de dollars.

Elijah Al-Amin, la victime

 

Michael Paul Adams, le meurtrier




Suivez-nous sur Twitter