Près de vingt ans après sa mort en août 2001, un auteur affirme aujourd’hui que la chanteuse Aaliyah a été droguée avant son tragique accident d’avion aux Bahamas.

Aaliyah Dana Haughton, née à Brooklyn et élevée à Detroit, était déjà auréolée des titres de « princesse du R&B » et de « reine de la pop urbaine » à l’âge de 22 ans, en raison d’une série ininterrompue de tubes mémorables, de son charisme irrésistible et, bien sûr, de sa beauté. Mais après avoir tourné le clip de la chanson à succès « Rock the Boat », son vol à destination de Miami s’est soudainement écrasé sur cette île exotique.

Les événements qui ont précédé le vol ont toujours été entourés d’un mystère frustrant. Selon toute vraisemblance, le vol était surchargé car ayant terminé le tournage du clip un jour plus tôt, le crew d’Aaliyah a fait le nécessaire pour rentrer directement à bord d’un avion qui n’avait pas été initialement réservé et qui ne pouvait pas transporter autant de poids. Une autre hypothèse est que le pilote aurait consommé des produits illicites. Sans que l’une n’empêche l’autre.

Quoiqu’il en soit, un nouveau livre de la journaliste musicale Kathy Iandolis, « Baby Girl: Better Known as Aaliyah », avance la nouvelle et inédite affirmation que l’interprète de « One In A Milion » était endormie par un puissant somnifère lorsque l’avion s’est écrasé.

 

Iandolis s’est entretenue avec Kingsley Russell, originaire des Bahamas, dont la famille possède une entreprise de taxi et d’hôtellerie. Russell, qui avait 13 ans à l’époque, a raconté à l’auteur qu’il a vu une Aaliyah endormie, être transportée dans l’avion pendant que son équipe se disputait avec le pilote. La chanteuse était tellement opposée à l’idée de monter dans le petit avion qu’il lui a fallu un puissant sédatif pour supporter le vol.

Russell a déclaré qu’il a eu un déclic lorsqu’il a appris que Kobe Bryant, la légende des Los Angeles Lakers, et sa fille ont péri dans un accident d’hélicoptère à Los Angeles le 26 janvier 2020. Cela lui a rappelé le jour où il a entendu l’horrible explosion du crash d’Aaliyah.

Russell était à l’époque adolescent et s’était occupé d’une partie des bagages d’Aaliyah, tandis que l’entreprise de transport de sa mère acheminait la chanteuse à l’aéroport.

« Ils l’ont sortie de la camionnette, elle ne savait même pas qu’on l’embarquait dans un avion », raconte Russell dans le livre Baby Girl. « Elle est montée dans l’avion en étant endormie. »

 

Iandolis a dit que cela lui a apporté la paix dont elle avait besoin:

« En apprenant qu’elle ne voulait pas monter dans l’avion, pour quelqu’un comme moi et tant d’autres personnes, je pense que c’est une manière de pouvoir mettre ça derrière nous », a-t-elle déclaré. « C’est une fin malheureuse… mais j’avais besoin d’entendre qu’elle ne voulait pas monter dans cet avion; j’avais besoin de le savoir. La personne qui, selon moi, avait le plus de bon sens du monde a eu le bon sens de ne pas monter dans l’avion. Le fait qu’elle ait été si inflexible, qu’elle soit restée dans le taxi, qu’elle ait refusé – ce sont des choses que nous n’avons jamais sues. »

Même si il est difficile de ne pas être envahi d’un sentiment immense de frustration et de colère envers l’entourage de la chanteuse, on peut trouver un peu de réconfort en se disant qu’au final, elle n’a pas souffert, et qu’elle était probablement au beau milieu d’un rêve lorsque le drame s’est produit.

Inconditionnelle de musiques hip-hop, soul et r&b "Be bold, be brave enough to be your true self" - Queen Latifah