Le procès d’R Kelly à New York continue de se dérouler avec un nouveau témoignage accablant à l’encontre du chanteur.

Lundi, une femme a témoigné que R. Kelly l’avait violée dans les loges d’un concert à Miami en 1994, alors qu’elle n’avait que 17 ans.

La femme, aujourd’hui âgée de 44 ans et connue sous le nom d’Addie, avait reçu des billets VIP pour un concert à Miami le 2 septembre 1994 où plusieurs artistes, dont R. Kelly et Aaliyah étaient censés se produire. Elle n’était pas fan de lui et était venue uniquement pour voir la chanteuse.

Aaliyah, qui était enceinte à l’époque et qui venait d’épouser Kelly quelques jours plus tôt lors d’un mariage illégal, ne s’était finalement pas produite au concert.

Lorsque Kelly a eu fini de se produire, il a dit au public que toutes les femmes de plus de 18 ans qui voulaient un autographe étaient invitées à venir en coulisses.

 

Des agents de sécurité se sont approchés d’elle et de son amie pour leur proposer de le rencontrer, mais sans leur demander leur âge.

Lorsqu’elles sont entrées dans la loge de Kelly, elles ont trouvé le chanteur en train de parler avec des journalistes mais aucun autre membre du public. Addie a dit à Kelly qu’elle était une artiste en herbe et il a noté son numéro d’hôtel pour elle et l’a invitée à venir « auditionner » pour lui. Lorsqu’elle lui a dit qu’elle avait 17 ans et qu’elle ne pensait pas être autorisée à entrer dans sa chambre, il a chuchoté à un associé qui a escorté les médias à l’extérieur pour que lui, Addie et son amie puissent être seuls.

 

Kelly a ensuite interprété une nouvelle chanson pour Addie et son amie, avant de passer à l’étape supérieure:

« Je veux savoir laquelle d’entre vous embrasse le mieux », leur a-t-il dit.

 

Il a brièvement embrassé son amie puis a commencé à embrasser Addie.

« Je me suis sentie un peu dépassée », a-t-elle dit. « Au début, j’étais choquée. »

« Il a commencé à devenir un peu plus agressif… C’est alors qu’il a commencé à tenir mes poignets, à ouvrir mon pantalon, à le baisser et à avoir des rapports sexuels avec moi », a-t-elle déclaré.

Addie a dit que pendant que Kelly la violait sans utiliser de préservatif, il a essayé d’inclure son amie mais que celle-ci a refusé.

« J’ai tout simplement eu un trou noir », a déclaré Addie au sujet du viol présumé. « J’étais complètement sous le choc. »

 

Lorsqu’il a eu terminé, les deux adolescentes sont sorties en courant de la loge. Addie a déclaré que son amie voulait qu’elles aillent à la police, mais elle a décidé de ne pas le faire, craignant de ne pas être crue, d’être blacklistée par l’industrie, et par honte.

« Je ne me suis pas adressée aux forces de l’ordre parce que je ne voulais pas que la honte de la victime et l’humiliation se poursuivent à ce moment-là », a-t-elle déclaré.

Lors du contre-interrogatoire, l’avocat de Kelly, Deveraux Cannick, a demandé pourquoi Addie n’a pas raconté son expérience avant 2019, lorsqu’elle a parlé aux fédéraux de l’agression sexuelle présumée.

« Il est arrivé un moment où la honte d’être victime ne vous dérangeait plus ? » Cannick a demandé.

« Je suis une adulte maintenant », a répondu Addie. « Je ne suis plus une petite fille ».

Inconditionnelle de musiques hip-hop, soul et r&b "Be bold, be brave enough to be your true self" - Queen Latifah