Jay-Z a vendu des CD dans sa voiture, aucune maison de disques n’a voulu signer Kanye West et le tout premier album d’Eminem n’a pratiquement rien vendu. Croyez-le ou non, beaucoup de stars se sont faites rembarrer avant d’avoir réussi.

Voici les histoires de sept rappeurs qui vous prouveront qu’il faut toujours poursuivre vos rêves, quels que soient les obstacles que vous rencontrez!

50 Cent a été signé, s’est fait tirer dessus, a été lâché et mis sur liste noire.

Le début de la carrière de 50 Cent se résume ainsi: il a signé chez Columbia Records, puis s’est fait tirer dessus neuf fois et a été retiré du label alors qu’il était bloqué à l’hôpital pendant des mois. 50 Cent a ensuite composé la chanson “Ghetto Qu’ran”, qui lui a valu d’être mis sur la liste noire de toutes les maisons de disques. Qu’est-ce qu’un homme peut faire d’autre que d’abandonner à ce stade? Et bien 50 a décidé de persévérer. Il a sorti des titres en indépendant, et Eminem a fini par écouter une de ses mixtapes par l’intermédiaire de l’avocat du rappeur du Queens qui travaillait également avec le manager d’Em.


Jay-Z a vendu des CD dans sa voiture alors que personne ne voulait le signer.

La meilleure façon de se faire signer, c’est de lancer sa propre maison de disques! C’est exactement ce qu’a fait Jay-Z quand personne ne voulait le signer. Il a vendu des CD dans sa voiture et s’est associé à Damon Dash et Kreem Biggs pour créer en 1995 “Roc-A-Fella Records”, un label indépendant. Hov y a sorti son premier album “Reasonable Doubt”, que Rolling Stone considère aujourd’hui comme l’un des 500 meilleurs albums de tous les temps.

Missy Elliott faisait partie d’un groupe de filles dont l’album n’est jamais sorti.

Avant de devenir une artiste solo, Missy faisait partie d’un groupe d’r&b appelé Sista, qui a signé chez Elektra Records par l’intermédiaire de Swing Mob. Timbaland a produit l’un des albums du groupe en 1994 et un single et des vidéos sont sortis, mais l’album n’a jamais vu le jour. Fin 1995, Swing Mob a fermé ses portes, mais Missy a continué à travailler avec Timbaland, mais en tant que productrice et non en tant qu’artiste, produisant de nombreux succès d’Aaliyah, dont “If Your Girl Only Knew”. Missy a heureusement fini par signer avec East West Records avec le succès qu’on connait.


Personne ne voulait signer Kanye West, alors Roc-A-Fella l’a fait à contrecœur.

Avant la sortie du premier album de ‘Ye, The College Dropout, qui est devenu un classique, le rappeur travaillait comme producteur interne chez Roc-A-Fella records et est souvent crédité pour une grande partie du succès de l’album The Blueprint de Jay-Z sorti en 2001. L’objectif de Kanye a toujours été de devenir un grand rappeur, mais tout le monde considérait que son rôle était avant tout de produire. Finalement, Damon Dash a signé Kanye à contrecœur chez Roc-A-Fella Records, juste pour s’assurer qu’il ne le perde pas en tant que producteur.

J Cole s’est fait ignorer lorsqu’il a voulu donner un son à Jay-Z.

Alors qu’il n’avait que 17 ans, J Cole est resté devant le studio de Jay-Z pendant trois heures parce qu’il voulait lui donner une instru, mais lorsque Jay-Z a quitté le bâtiment, il ne s’est pas arrêté pour prendre le cd du futur rappeur à succès. Mais J Cole n’est pas rentré chez lui en se tenant la tête entre les mains, il s’est repris et a réessayé et finalement, Jay-Z est devenu le mentor et l’ami du rappeur.

Le premier album d’Eminem s’est vendu à un millier d’exemplaires.

Tout le monde sait qu’Eminem a fait un grand pas en avant en signant avec Dr Dre et en sortant “The Slim Shady LP”, mais beaucoup ignore qu’Eminem avait déjà signé avec Web Entertainment en 1996 et sorti son premier album solo “Infinite”, qui s’est vendu à seulement 1000 exemplaires. Imaginez si Eminem avait décidé de tout arrêter après ça?


Macklemore & Ryan Lewis ont été rejetés par toutes les grandes maisons de disques du monde, donc ils ont tout fait eux-mêmes.

Macklemore et Ryan Lewis sont devenus les premiers artistes à être numéro 1 sans bénéficier du soutien d’une grande maison de disques en près de 20 ans. Ce qui montre bien que si vous n’obtenez pas de contrat, il y a encore d’autres moyens de réussir, même si cela implique de travailler beaucoup plus durement. Le duo a sorti et promu de la musique par ses propres moyens après que toutes les maisons de disques de la planète les ont rejetés. Lorsqu’ils ont commencé à se faire connaître, les maisons de disques sont revenues en courant vers eux, mais à ce moment, ils étaient heureux de tout faire par eux-mêmes.