Rick Ross a été contraint d’accepter une assignation à comparaître et témoignera dans le cadre du procès en cours de 50 Cent contre son ancien cabinet d’avocats.




Il y a quelques temps, une poursuite judiciaire pour faute professionnelle a été intentée par 50 Cent contre son ancien cabinet d’avocats en rapport avec le jugement de 7 millions de dollars accordé à Rick Ross dans le cadre du procès intenté contre la mère de son fils, Lastonia Leviston. De nombreuses plaintes de 50 contre Reed Smith, le cabinet d’avocats en question, ont été rejetées et l’un des principaux éléments qui subsistent est de savoir si le cabinet avait commis une faute professionnelle en omettant d’interroger plusieurs témoins clés, dont Rick Ross.

Ross a précédemment refusé les innombrables tentatives de 50 Cent de le faire témoigner, en informant le rappeur qu’il ne dispose d’aucune information qui serait pertinente pour l’issue juridique. Curtis a donc tenté d’impliquer un tribunal de Géorgie dans l’affaire en déposant des documents pour forcer Ross à témoigner, et ça a fonctionné, pour le plus grand malheur du rappeur de Miami.

Voici la déclaration de l’avocat de 50 Cent, Imran H. Ansari, concernant les derniers développements de cette affaire:

« Rick Ross essaie d’esquiver cette déposition depuis l’année dernière, et ne s’étant pas présenté à une audience devant un juge fédéral en Géorgie la semaine dernière, nous sommes heureux de la décision du juge de mettre fin à son refus en lui faisant accepter une assignation à comparaître de la part de mon client et de témoigner. »

Selon le rapport, les documents ont été remis avec succès le 11 mars et une déposition a été ordonnée pour le 25 mars. Avec la pandémie de Coronavirus qui sévit actuellement, on ne sait pas si Rick Ross se présentera pour témoigner par vidéo ou en personne.

Rick Ross a été contraint d’accepter une assignation à comparaître et témoignera dans le cadre du procès en cours de 50 Cent contre son ancien cabinet d’avocats.