50 Cent a révélé que sa mère a eu recours à certaines tactiques de prison pour aider son fils à se défendre à l’école.

La star du rap a également reconnu qu’une partie de l’intro de Power Book III : Raising Kanan était inspirée de sa vie réelle.

« J’ai été beaucoup bousculé dans le parc, mais j’avais plus peur de ma mère que des gens qui me bousculaient, car je ne pouvais pas lui échapper », a-t-il déclaré. « C’était une mère célibataire à ce moment-là, elle était tout pour moi », a-t-il ajouté.

Fifty a alors évoqué une scène en particulier : « Il y a une scène du premier épisode (de Power Book III : Raising Kanan) où Kanan se fait battre, et il retourne chez lui et sa mère met des jouets dans les chaussettes (pour frapper les autres enfants) », a déclaré 50. « C’est vraiment arrivé ; ça vient de ma vie ».

Le boss du G-Unit a continué en évoquant la façon dont sa mère l’a réconforté lorsqu’il était en détresse émotionnelle:

 

« C’était ma mère et mon père, et elle était dure, alors je ne savais pas quand c’était bien d’être émotif et quand ça ne l’était pas. Elle me regardait quand j’étais à terre et qu’allais mal et me disait : ‘Lève-toi, pourquoi tu pleures et agis comme une petite fille?’ Elle se mettait en colère contre toi et tu te disais : ‘Oh merde – ce n’est pas bien d’avoir mal cette fois. OK, alors laisse-moi me relever.’ Elle a donc déterminé quand elle devait être douce et quand elle devait être ferme. »

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube