A l’occasion de l’anniversaire de l’un des meilleurs albums d’Eminem, retour sur 20 extraits complètement dingues du rappeur de Detroit.

I murder a rhyme, one word at a time
You never heard of a mind as perverted as mine
You better get rid of that 9, it ain’t gonna help
What good’s it gonna do against a man that strangles himself?

J’assassine une rime, un mot à la fois
Tu n’as jamais entendu un esprit aussi perverti que le mien
Tu ferais mieux de te débarrasser de ce flingue, ça ne te sera d’aucune aide
A quoi ça te servira contre quelqu’un qui s’étrangle lui même?

(I’m Back)

You can’t run from me, Kim! It’s just us, nobody else
You’re only makin’ this harder on yourself!
Ha-ha, gotcha! Go ahead, yell!
Here, I’ll scream with you, « Ah! Somebody help! »




Tu ne peux pas me fuir, Kim!
C’est juste nous, personne d’autre
Tu rends ça tout simplement plus difficile pour toi
Haha, je t’ai attrapée!
Vas-y, hurle
Regarde, je vais crier avec toi
« AU SECOUUUUURS, QUE QUELQU’UN L’AIDE!! »

(Kim)

Damn, how much damage can you do with a pen?
Man, I’m just as fucked up as you woulda been
If you woulda been in my shoes, who woulda thought
Slim Shady would be somethin’ that you woulda bought?
That woulda made you get a gun and shoot at a cop
I just said it, I ain’t know if you’d do it or not

Combien de dégats peux-tu faire avec un stylo?
Mec, je suis aussi niqué que tu l’aurais été
Si t’avais été à ma place
Qui aurait pu penser que Slim Shady aurait été quelque chose que tu aurais acheté?
Qui t’aurait fait prendre un flingue et tuer un flic?
Je l’ai juste dit, je ne sais pas si tu le feras ou pas

(Who Knew)

I’ma be another rapper dead
For poppin’ off at the mouth with shit I shouldn’t have said
But when they kill me, I’m bringin’ the world with me

Je serai un autre rappeur mort
Pour avoir ouvert ma bouche avec des trucs que je n’aurais pas du dire
Mais lorsqu’ils me tueront, j’emmènerai le monde avec moi

(Kill You)

Know why I say these things?
‘Cause ladies’ screams keep creepin’ in Shady’s dreams
And the way things seem
I shouldn’t have to pay these shrinks
These 80 G’s a week to say the same things tweece

Tu sais pourquoi je dis ces choses?
Car les cris des femmes continuent à trainer dans les rêves de Shady
Et la façon dont les choses ont l’air
Je ne devrais pas payer ces psys 80.000 dollars par semaine
Pour dire les mêmes choses deux fois

(Kill You)

My fuckin’ bitch mom’s suin’ for 10 million
She must want a dollar for every pill I’ve been stealin’
Shit, where the fuck you think I picked up the habit?
All I had to do was go in her room and lift up her mattress




Ma mère me poursuit en justice pour 10 millions
Elle doit vouloir un dollar pour chaque pilule que je lui ai volé
Où est-ce que tu crois que j’ai pris l’habitude?
Tout ce que j’avais à faire était d’aller dans sa chambre
Et de soulever son matelas

(Marshall Mathers)

Did I just hear somebody say they want to challenge me here?
While I’m holding a pistol with this many calibers here?
Plus a registration that just made this shit valid this year?

Est-ce que je viens d’entendre quelqu’un dire qu’ils veulent me défier?
Alors que je tiens ce flingue avec autant de calibres?
En plus d’une licence qui le rend valide cette année?

(Amityville)

Will Smith don’t gotta cuss in his raps to sell records
Well, I do, so fuck him and fuck you too!

Will Smith n’a pas besoin d’insulter dans ses chansons pour vendre des albums
Bah moi si, donc je l’emmerde, et je t’emmerde aussi

(The Real Slim Shady)

Oh, you want me to watch my mouth
How? Take my fuckin’ eyeballs out and turn them around?

Oh, tu veux que je fasse attention à ce que je dis? / Tu veux que je regarde ce que je dis?
Comment? En prenant mes globes oculaires et en les retournant?

(Who Knew)

See, children, drugs are bad (That’s right!)
And if you don’t believe me, ask your dad (That’s right!)
And if you don’t believe him, ask your mom (You can!)
She’ll tell you how she does ’em all the time

Vous voyez les enfants, les drogues c’est mal
Et si vous ne me croyez pas, demandez à votre papa
Et si vous ne le croyez pas, demandez à votre maman
Elle vous dira comment elle en prend tout le temps

(Kids)

It’s the return of the « Ah, wait, no way, you’re kidding
He didn’t just say what I think he did, did he? »
And Dr. Dre said… nothing, you idiots!
Dr. Dre’s dead, he’s locked in my basement (ha ha!)

C’est le retour du ‘Ah, attends, pas moyen, tu déconnes’
‘Il ne vient pas de dire ce que je pense qu’il a dit, n’est ce pas?’
Et Dr Dre dit… Que dalle, idiots, Dr Dre est mort, il est enfermé dans ma cave

(The Real Slim Shady)

And since birth I’ve been cursed with this curse to just curse
And just blurt this berserk and bizarre shit that works
And it sells and it helps in itself to relieve all this tension
Dispensing these sentences, getting this stress
That’s been eating me recently off of this chest
And I rest again peacefully

Et depuis la naissance je suis maudit
Avec cette malédiction pour ne faire qu’insulter
Et juste laisser échapper ce fou furieux et bizarrement ça marche
Et ça vend et ça aide intérieurement à me soulager de toute cette tension
De distribuer ces phrases
M’enlevant ce stress que je bouffe depuis peu hors de ma poitrine
Et je peux me reposer à nouveau en paix

(The Way I Am)

Sick, sick dreams of picnic scenes
Two kids, sixteen, with M-16’s and ten clips each
And them shits reach through six kids each
And Slim gets blamed in Bill Clint’s speech to fix these streets?!




Des rêves malsains de scènes de pique-nique
Deux gosses, 16 ans, avec des M-16 et deux chargeurs chacun
Et ça atteint chacun 6 gosses
Et Slim se fait accuser dans le discours de Bill Clint’ pour régler le problème de la rue?

(Remember Me)

You hear this finger? Oh, it’s upside down
Here, let me turn this motherfucker up right now

T’entends ce que te dit ce doigt?
Oh, il est à l’envers
Voila, laisse-moi le retourner vers le haut

(I’m Back)

‘Cause if I ever stuck it to any singer in showbiz
It’d be Jennifer Lopez — and Puffy, you know this
I’m sorry Puff, but I don’t give a fuck
If this chick was my own mother
I’d still fuck her with no rubber and cum inside her
And have a son and a new brother at the same time
And just say that it ain’t mine

Si je devais la foutre dans n’importe quelle chanteuse du showbiz
Ce serait Jennifer Lopez, et Puffy tu le sais bien
Je suis désolé Puff, mais j’en ai rien à foutre
Même si cette meuf était ma propre mère
Je la baiserais quand même sans capote et je giclerais en elle
Et j’aurais un fils et un nouveau frère en même temps
Et je dirais juste qu’il n’est pas de moi

(I’m Back)

Then attack Eminem ‘cause I rap this way
But I’m glad, ‘cause they feed me the fuel that I need
For the fire to burn, and it’s burning, and I have returned

Ensuite ils attaquent Eminem parce que je rap comme ça
Mais je suis heureux car ils m’ont nourri de ce carburant dont j’ai besoin
Pour faire bruler le feu et ça brule et je suis de retour

(The Way I Am)

I just want you all to notice me, and people to see
That somewhere deep down there’s a decent human being in me
It just can’t be found, so the reason you’ve been seeing this me
Is ‘cause this is me now, the recent dude who’s being this mean

Je veux juste que vous me remarquiez tous
Et que les gens voient
Que quelque part au plus profond de moi il y a un être humain décent en moi
On n’arrive juste pas à le trouver
Donc la raison pour laquelle tu vois ce moi
Est parce que c’est moi maintenant, le gars récent qui est si méchant

(B Please II)

Now, don’t ignore me, you won’t avoid me
You can’t miss me: I’m white, blonde-haired, and my nose is pointy
I’m the bad guy who makes fun of people that die
In plane crashes and laughs as long as it ain’t happened to him

Ne m’ignores pas, tu ne m’éviteras pas
Tu ne peux pas me rater, je suis blanc, cheveux blond et mon nez est pointu
Je suis le méchant qui se moque des gens qui meurent
Dans les accidents d’avions et qui se marre
Tant que ça ne lui arrive pas à lui

(Criminal)

 

See, drugs are bad, it’s a common fact
But your mom and dad know that’s all that I’m good at (Oh!)
But don’t be me, ’cause if you grow up and you go and OD
They’re gonna come for me and I’ma have to grow a goatee
And get a disguise and hide, ’cause it’ll be my fault

Vous voyez, les drogues sont mauvaises, c’est quelque chose de connu
Mais vos maman et papa savent que c’est tout ce à quoi je suis bon
Mais ne soyez pas moi
Car si vous grandissez et que vous faites une overdose
On viendra m’arrêter et je vais devoir me faire pousser un bouc
Et me déguiser et me cacher, car ce sera de ma faute

(Kids)

You’re just heterophobic
Staring at my jeans, watching my genitals bulgin’
That’s my motherfuckin’ balls, you’d better let go of ’em
They belong in my scrotum, you’ll never get hold of ’em!




T’es juste hétérophobe
Matant mon jeans, regardant le bombement de mes parties génitales
Ce sont mes couilles, tu ferais mieux de laisser tomber
Elles appartiennent à mon scrotum, tu ne pourras jamais t’en emparer

(Criminal)

Bonus:

Niggas that take no for an answer get told no
Yeah, I been told no, but it was more like “No! No! No!!!”

Les gars qui acceptent le ‘non’ comme réponse
Continuent à se faire dire ‘non’
Ouais on m’a dit ‘non’ mais c’était plus genre:
« NON » « NON » « NOOOOOOON »

(Sticky Fingaz – Remember Me)

When a dude’s getting bullied and shoots up his school
And they blame it on Marilyn and the heroin
Where were the parents at?

Quand un gars se fait harceler et qu’il tire dans son école
Ils accusent Marilyn et l’héroïne
Mais où est-ce que sont les parents?

(The Way I Am)

Pissed off ‘cause Biggie and Pac just missed all this
Watchin’ all these cheap imitations get rich off ’em
And get dollars that shoulda been theirs like they switched wallets

Ca me fait chier parce que Biggie et Pac ratent tout ça
Regardant toutes ces pauvres imitations se faisant du fric sur leur dos
Et gagner des dollars qui auraient du être les leurs
Comme si ils avaient échangés leurs portefeuilles

(Marshall Mathers)