2 Chainz raconte la fois où il s’est énervé sur Dr Dre: Je suis pas Eminem! (vidéo)

Dr Dre a la réputation d’être perfectionniste et exigeant avec les artistes, et 2 Chainz en a fait l’expérience.

Dans une nouvelle interview accordée à Drink Champs, 2 Chainz a raconté une séance en studio avec Dre qui lui en demandait un peu trop, jusqu’à énerver le rappeur d’Atlanta.

« Je suis allé chez Dre », a-t-il dit. « Il s’est assis juste là, et je rappais juste là et c’était un peu drôle parce que je devenais un peu frustré parce que, je ne sais pas, je suis de la campagne, ou autre… je suis d’Atlanta. »

 

2 Chainz s’énerve sur Dr Dre

C’est là qu’il se rappelle s’être énervé et avoir dit qu’il n’était pas Eminem:

« A ce moment-là, je lui ai dit : ‘Ecoute, je ne suis pas comme un garçon blanc de Detroit. Je n’ai pas de p***** de… Ouais je lui ai dit ça parce qu’il m’arrêtait, genre ‘Nan, change ça’. J’essaie de rapper, mais il est perfectionniste. C’est la raison pour laquelle il est qui il est, donc j’ai fini par comprendre ça. »


Il poursuit : « Je suis quelqu’un qui peut probablement faire… Je peux faire deux ou trois chansons en une nuit. Mais avec lui, il faudrait probablement des mois pour le faire, à cause du processus qui consiste à poser un seul couplet et à s’assurer que vous énoncez les choses et que c’est clair. »

 

Mais il assure que sa relation avec Dr Dre est toujours bonne.

« C’était l’année passée. Dre et moi avons une bonne relation, je suis allé chez lui quelques fois et j’ai appris beaucoup. Aujourd’hui tu n’as pas besoin d’y aller ligne par ligne. C’est juste un perfectionniste dans sa façon de faire les choses. Je pense que mon accent et mon énonciation étaient un problème. Il essayait de me dire comment faire. Et je lui ai dit : ‘Tu sais que je suis d’Atlanta, non ? Je ne vais pas ressembler au frère avec lequel tu as travaillé’. »

"Dr

 

La recherche de la perfection de Dr Dre

Dr Dre est réputé être un perfectionniste hors pair, toujours à la recherche du moindre petit détail capable d’améliorer une chanson. Cette qualité comporte toutefois quelques défauts: énormément de chansons ayant le potentiel de devenir des hits trainent encore sur ses disques durs et ne sortiront probablement jamais, et évidemment, les artistes avec lesquels Dre travaille ont l’obligation de se surpasser.

 

Dans une interview accordée à LL Cool J en 2019, ce dernier demandait comment il se sentait lorsqu’il exigeait qu’un artiste répète une ligne 90 fois, en référence à la fameuse scène (véridique) de Straight Outta Compton où Dre demande à Eazy-E de répéter ligne par ligne les paroles de la chanson Boyz-N-The-Hood:

« C’est quelque chose que t’essaies de ressentir et de percevoir en tant que producteur, parce que l’artiste ne pourra pas le ressentir. Et souvent, lorsque je leur explique ils disent: ‘Ohhh ok, je comprends maintenant, je l’entends’. Et une fois qu’on en arrive là, on peut continuer d’avancer. Moi je veux être en studio avec des artistes qui sont d’accord pour travailler ainsi. »

« Je veux qu’ils aient envie de faire des collaborations hardcore et je veux leur faire sortir tout ce qu’ils ont en eux. Est-ce que ce n’est pas mieux que de lui envoyer l’instru en lui disant de le faire chez lui? L’effort collaboratif compte énormément pour moi. Je n’ai jamais fait une seule chanson de moi même dans toute ma carrière. Ca a toujours été une collaboration. J’aime collaborer, j’aime être en studio avec des gens qui comprennent où on essaie d’arriver avec cette musique. Et pour moi, c’est cette magie là que je recherche. »

Et c’est grâce à cette magie qu’on lui doit The Chronic, Dre 2001 et Compton !

 

Regardez l’extrait de l’interview de 2 Chainz qui parle de Dr Dre ci-dessous.

 

Sofiane Jensen
Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube