Les meilleurs extraits du classique de Big Pun.

I’m not the one you should be underestimatin’
Come test your fate and I guarantee I’ll be under investigation

Je ne suis pas celui que tu devrais sous estimer
Viens tester ton destin et je te garanti que je serai sous enquête

(Beware)

I curse at the first wack
Nigga with the worst rap, ‘cause he ain’t worth jack
Hit him with a thousand pounds of pressure per slap
Make his whole body jerk back
Watch the Earth crack, hand him his purse back

Je maudis le premier gars faible avec le pire rap parce qu’il ne vaut rien
Je le frappe avec une pression de 1000 livres par gifle
Ce qui tire tout son corps vers l’arrière
Regarde la Terre craquer, lui rendant son portefeuille

(The Dream Shatterer)

I rub your face off the Earth and curse your family children
Like Amityville, I drill the nerves in your cavity fillin’
Insanity’s buildin’ a pavilion in my civilian
The cannon be the anarchy that humanity’s dealin’

J’efface ton visage de la terre et maudis les enfants de ta famille
Comme Amityville, je perce les nerfs de tes dents
L’insanité construit un magasin dans ma tête
Le flingue est l’anarchie que l’humanité achète

(Twinz (Deep Cover ’98))

Flawless victory, ya niggas can’t do shit to me
Physically, lyrically, hypothetically, realistically
I’m the epitome of catchin’ wreck
Catch you when you cash your cheque
Smash you when you pass, then jack you for your fuckin’ ‘Lex

Une victoire parfaite, vous ne pouvez rien me faire
Physiquement, lyricalement, hypothétiquement, réalistiquement
Je suis le modèle pour gagner du respect
Je t’attrape quand tu encaisses ton chèque
Je te démolis quand tu passes et ensuite te vole ta Rolex

(Beware)

Nowhere to run, hide, I’ll find you and silence your screams
And even if you kill me, I’ll still be in your fuckin’ dreams

T’as nulle part où aller, où te cacher
Je te trouverai et mettrai fin à tes cris
Et même si tu me tues, je serai quand même dans tes rêves

(You Ain’t A Killer)

Ayo, my murderous rap verbal attack is actual fact
Tactical tracks match perfectly with graphical stats
Half of you lack the magical dap of tragical rap
That tackles your back and shackles

Mon attaque verbale meurtrière en rap est un fait véritable
Des sons tactiques vont parfaitement avec des statistiques graphiques
Il manque à la moitié d’entre vous le check magique du rap tragique
Qui attaque votre dos et vous étrille et rigole de vous

(Super Lyrical)

I wanna holla at my peeps that’s reppin’ the streets
Wrestlin’ the beast of chest, restin’ in peace
Blessin’ my seeds and watchin’ over us
‘Til I die, I’ll align the souls with mine and shine for all of us

Je veux saluer mes gars qui représentent la rue
Combattant les flics ou qui reposent simplement en paix
Bénissant mes progénitures et qui prennent soin de nous
Jusqu’à ce que je meurs
J’alignerai les âmes avec la mienne et brillerai pour nous tous

(You Came Up)

Fuck peace, I run the streets deep with no compassion
Puerto Ricans known for slashin’
Catchin’ niggas while they sleepin’, no relaxin’
Keep your eyes open, sharp reflexes
Three TECS’s in the Jeep Lexus, just in case police test us

Nique la paix, je dirige la rue sans compassion
Les portoricains sont connus pour trancher
Attrapant les gars pendant qu’ils dorment, aucun relâchement
Garde tes yeux ouverts, réflexes aiguisés
Trois TECs dans la Lexus juste au cas où la police voudrait nous contrôler

(Twinz (Deep Cover ’98))

What you thought, Pun’s shit was weak?
Now you can’t sleep; gotta keep your eyes open wide
And hide your face from the streets
I’m like the beast with a warrant, far from a law man
Gave you fair warnin’, now you on the stairs, fallin’

Tu croyais quoi? Que les sons de Pun étaient nuls?
Maintenant tu n’arrives plus à dormir
Faut que tu gardes tes yeux grands ouverts
Et cacher ton visage de la rue
Je suis comme le flic avec un mandat d’arrêt
Bien loin d’un homme de loi, je t’ai donné un avertissement clair
Maintenant t’es dans les escaliers en train de dégringoler

(Beware)

I’ll leave you lost, mount you on a cross
Whip you like a horse, sacrifice your life to a higher force
Then I’ll stomp your corpse
It’s the Bronx of course, recognize the accent
One of the last livin’ still-in-action general assassins
Catchin’ any wreck, blastin’ any TEC, smashin’ any chest
Passin’ any test; Charles Manson in the flesh




Je te quitte paumé, je te monte sur une croix
Te fouette comme un cheval
Sacrifie ta vie à une puissance plus importante
Ensuite je piétinerai ton corps
C’est le Bronx évidemment, reconnais l’accent
Un des derniers généraux assassins vivant encore en action
Je gagne du respect, j’explose les TEC, je détruis les coffres
Je passe tous les tests, je suis Charles Manson dans la chair

(You Ain’t A Killer)

I’ve never screamed so loud, I’m proud to be alive
Most heads die by 25 or catch a quick three-to-five
So be advised: the street’s full of surprises
It’s not what crew’s the livest
One that survive, it’s who’s the wisest

Je n’ai jamais crié si fort, je suis fier d’être en vie
La plupart des gens meurent à 25 ans ou se prennent entre 3 et 5 ans
Donc sois prévenu: la rue est remplie de surprises
Ce n’est pas le crew le plus dangereux qui survit
C’est le plus prudent

(You Ain’t A Killer)

I’m super lyrical, with brain-booster chemicals
That’s used up tentacles inside of my mental projectable

Je suis super lyrical avec des produits chimiques qui boostent le cerveau
Ce sont des tentacules usés à l’intérieur de mon programme mental

(Super Lyrical)

Just call me Baby Jesus, ‘cause lately niggas be praising me
Just for the way I blaze the beat crazily, tape to CD lasery
It pays to be amazingly flavory
Gaze into my rhymes that basically hypnotize you occasionally

Appelle-moi bébé Jésus parce que dernièrement les gars m’encensent
Juste pour la façon dont je fume ce beat dinguement, de cassette au cd
Ca paie d’être incroyablement savoureux
Regarde dans mes rimes qui t’hypnotisent occasionnellement

(Super Lyrical)

Tired of gettin fired and hired as a pistol-eer
There’s no longevity livin’ off negativity
Fuck it, I’d rather sell reefer than do pizza delivery
That’s how the city be, everybody gettin’ they hustle on
Judge singin’ death penalty like it’s his favorite fuckin’ song
Word is bond, takin’ my life you know they lovin’ it
God, F the government and it’s fuckin’ capital punishment

J’en ai marre d’être viré et embauché en tant que flingueur
Il n’y a pas de longévité à vivre de la négativité
Tant pis, je préfère vendre des joints que de livrer des pizzas
C’est comme ça que la ville est, tout le monde se débrouille
Le juge chante la peine de mort comme si c’était sa chanson préférée
C’est sur, prendre ma vie tu sais qu’ils kiffent ça
Dieu, nique le gouvernement et c’est la peine capitale

(Capital Punishment)

For the revenue, we gettin’ you open with lyrical dope
And these breaths that are potent is like an injectional dose

Pour le fric, on t’ouvre avec de la drogue lyricale
Et ces souffles sont puissants comme une dose d’injection

(You Came Up)

Everybody kiss the fuckin’ floor
Joey Crack, buck ’em all
If they move – Noodles, shoot that fuckin’ whore!
Dead in the middle of Little Italy, little did we know
That we riddled two middlemen who didn’t do diddily

Que tout le monde se foute à terre
Joey Crack, tue les tous
S’ils bougent, Noodles, tire sur cette meuf
Morts dans le centre
De Little Italy
On ne pouvait pas savoir
Qu’on avait tué
Deux intermédiaires
Qui n’avaient rien fait du tout

(Twinz (Deep Cover ’98))

Bonus:

Jump on top of my dick and work them hips until I bust a shot
It doesn’t stop, I’m only beginnin’, I’m bonin’ your women
While you home all alone, I’m blowin’ up in ’em
Sendin’ them back to you, mad at you
Don’t catch a motherfuckin’ attitude
I’m just showin’ you how this rapper do
Capital Punishment, when I’m up in it, suckin’ it
Bustin’ it out—nice blouse, let me unbutton it

Saute sur ma queue et bouge ces hanches jusqu’à ce que je gicle
Ca ne s’arrête pas, je viens seulement de commencer, je baise vos femmes
Pendant que vous êtes chez vous tout seul, j’éjacule en elles
Les renvoyant chez vous, fâchées contre vous
Ne le prenez pas mal je vous montre juste comment ce rappeur fait
Capital Punishment, quand je suis en elle, la léchant
L’éclatant, jolie blouse, laisse moi la déboutonner

(I’m Not A Player)

I love from butter pecan to blackberry molass’
I don’t discriminate, I regulate every shade of the ass
Long as you show class and pass my test
Fat ass and breasts, highly intelligent bachelorettes
That’s the best, I won’t settle for less
I want a ghetto brunette with unforgettable sex
I lay your head on my chest, and feel my heartbeat

Je les aime de beurre au pécan à la molasse de mûre
Je ne discrimine pas, je régule chaque nuance du cul
Tant que tu montres de la classe et passe mon test
Gros cul et seins, célibataires très intelligentes
C’est le meilleur, je ne me contenterai pas de moins
Je veux une brunette du ghetto avec un sexe inoubliable
Je pose ma tête sur ta poitrine et sens mon battement de cœur

(Still Not A Player)






Nah baby, I’m not gonna be able to do it, you blew it
Threw it all the way cause you was stupid, girl why’d you do it
I mighta knew it by the way you gave me your baby
Then left a day before I ever saw the son that God made me

Nah bébé, je ne vais pas être capable de le faire
T’as tout foutu en l’air
T’as tout jeté parce que t’étais stupide, meuf pourquoi t’as faii ça?
J’aurais pu le savoir de la façon dont tu m’as donné ton bébé
Et qu’ensuite tu partes un jour avant d’avoir pu voir le fils que Dieu m’a fait

(Punish Me)

I wanna raise my little man but you keep resisting
I’m insisting you chill for real before you come up missing
Listen, I don’t wanna fight I’d rather do what’s right
A boy needs a father that’s the most important part of his life

Je veux élever mon petit gars mais tu continues à résister
J’insiste que tu te détendes vraiment avant que tu disparaisses
Ecoute, je ne veux pas me battre je préfère faire ce qui est bien
Un garçon a besoin d’un père c’est la partie la plus importante de sa vie

(Punish Me)