10 fois où 50 Cent est allé beaucoup trop loin avec ses trolls: le manque de respect a-t-il une limite?

On a listé les fois où 50 Cent est allé beaucoup trop loin avec ses trolls à l’encontre de rappeurs et célébrités.

Si il a très rapidement rendu à Nas la couronne du Roi de New York obtenue en 2003 avec la sortie de son classique Get Rich Or Die Tryin’, un titre qu’on ne pourra probablement jamais enlever à 50 Cent est celui de Roi des Trolls.

Le boss du G-Unit excelle dans l’art d’em**rder les célébrités selon son humeur, et ce, depuis déjà plus de 20 ans. Un gage de qualité et de présence qui, il faut le reconnaitre, nous divertit constamment et nous fait tout de même assez bien rire, quelle que soit la cible.

Malgré tout, il y a des fois où on se dit qu’il aurait pu éviter certaines remarques ou attaques. Que ce soit méchant, controversé, ou tout simplement beaucoup trop drôle, voici dix fois où 50 Cent est allé trop loin avec ses trolls.

 


How To Rob

50 Cent trollait déjà avant même que le mot « troll » n’existe. Son premier single de 1999, How to Rob, qui figurait sur son album très attendu, Power of Dollar, détaille comment Fifty comptait voler les célébrités de l’époque, de Lil Kim et Jay-Z à Keith Sweat et Kirk Franklin.

 

« Vous savez pourquoi j’ai fait How to Rob ? Je n’avais pas le choix », a expliqué 50 en 2004 pour expliquer l’histoire de ce morceau. « J’étais signé sur Columbia Records. La date de sortie de mon album approchait. Je n’avais aucun buzz. Je me fichais d’entrer en beef avec du monde à cause de ça. J’ai tenté le coup parce que c’était ma seule chance. Si ça ne marchait pas, je retournais dans le ghetto. »


L’illettrisme de Floyd Mayweather

50 Cent et Floyd Mayweather ont partagé une relation unique de frères devenus ennemis jurés, semblable à celle de Kanye West et Jay-Z. Malheureusement, cela a tourné au vinaigre en septembre 2012, lorsque le rappeur s’est associé au rival de Floyd, Manny Pacquiao, pour créer une société de promotion de la boxe.

 

Depuis, les deux s’échangent des insultes et piques via les réseaux sociaux. Comme angle d’attaque, 50 a une préférence pour l’illettrisme du boxeur.

« Dites à Floyd que j’ai dit qu’il a gagné. Il est le plus grand de tous les temps, et personne, je dis bien personne, ne peut lui enlever ça. Ce qu’il a fait dans sa vie est incroyable. J’en ai terminé avec toutes ces attaques. Maintenant que quelqu’un aille lire ça au Champ s’il vous plait. »


A l’hôpital après avoir écouté l’album de Fat Joe

50 Cent trolle Fat Joe

En 2009, assez rapidement après la sortie du 9ème album de Fat Joe « Jealous Ones Still Envy 2 », 50 Cent a posté une vidéo sur sa chaîne ThisIs50.com. La vidéo suit 50 alors qu’il est emmené d’urgence à l’hôpital, avec un bandage autour de la tête et des pansements sur le visage, et qu’il pleure en s’adressant à son fils. La raison ? « J’ai écouté l’album de Fat Joe, ça m’a fait mal ». La vidéo se termine par un message indiquant que « 50 Cent se remet actuellement de l’empoisonnement sonore de l’album de Fat Joe ».


Il achète 200 places au concert de Ja Rule

50 Cent trolle Ja Rule

 

C’est sans doute le troll le plus drôle et célèbre de tous, et les réseaux sociaux ont adoré. 50 Cent a acheté 200 billets pour le concert de Ja Rule du 9 novembre 2018 à Arlington, au Texas. Allant encore plus loin dans le délire, il a posté une photo photoshoppée de lui-même, assis dans une arène entre des sièges vides.


Rick Ross frôle la mort

En mars 2018, Rick Ross a été hospitalisé d’urgence suite à une attaque. Le boss de Maybach Music a été maintenu artificiellement en vie pendant plusieurs jours, et alors que les rappeurs postaient des messages d’encouragement et de soutien, 50 Cent n’a pas laissé cette histoire l’attendrir. Il a partagé une image de la célèbre scène de Rocky IV dans laquelle Ivan Drago dit « If he dies, he dies. »


Il préfère Tekashi 6ix9ine à son propre fils

50 Cent s’est brouillé avec son fils aîné Marquise Jackson, à un tel point qu’il a dit qu’il préfère Tekashi 6ix9ine à lui. Il a fait cette révélation lors d’un Instagram live en avril 2020.

 

« Nah, je n’ai pas parlé à 6ix9ine depuis sa libération », a dit 50. « Il est l’enfant de sa mère maintenant. Il a balancé tout le monde. Cependant, il est meilleur que Marquise. Je le prendrai avant de prendre mon fils actuel… J’e****** ce n****. »


La promo du rival de Young Dolph

Le rappeur Young Dolph est tragiquement abattu en novembre 2021 dans sa ville natale de Memphis. Et tandis que le monde du hip-hop lui rend hommage, 50 Cent a autre chose en tête.

Le boss du G-Unit a posté, sur Instagram, un extrait d’un clip du rival de Dolph, Blac Youngsta, en en faisant la promo.

« Ca fait 12 jours d’affilée que j’écoute ce son. Anything. Il faut mettre DaBaby ou Lil Durk sur ce son. »

Lorsque des internautes lui ont reproché son mauvais goût, il s’est fendu d’un « Woah je viens seulement de voir toute cette c******* je suis sur le tournage d’un film. Je ne sais pas ce qu’il se passe, j’aime simplement la chanson. »


La chouette Lil Kim

50 Cent trolle Lil Kim

En juin 2021, 50 Cent partage un mème de Lil Kim dont le look que la femcee arborait lors des BET Awards est comparé à une chouette.

 

« Mais qui a fait ça? C’est pas bien lol », avait légendé 50. La principale intéressée répondra que 50 avait toujours la haine depuis la fois où elle lui avait mis un râteau.


La mort de Michael K. Williams

En septembre 2021, on apprenait avec tristesse la mort de l’acteur Michael K Williams, célèbre entre autres pour son rôle dans la série The Wire. 50, qui a un différent avec l’acteur depuis que ce dernier a défendu Jimmy Henchman, a tenu a lui rendre hommage d’une façon bien irrespectueuse.

« Mince, si vous n’avez pas vu Raising Kanaan, regardez le, le fentanyl c’est du sérieux, ça tue la clientèle. RIP micheal k williams » a écrit 50 Cent, accompagné de trois # faisant la promo de ses marques.

Dans un autre post, il écrivait ceci: « Hey Jimmy ton gars a fait une overdose », accompagné d’un émoji rieur.

Lorsque des fans l’ont critiqué, 50 Cent a répondu en assumant totalement son manque de respect.

« N’essayez jamais de me comprendre, je suis différent », a écrit le patron du G-Unit en guise de légende au post Instagram supprimé depuis. « Je ne fais pas dans toute cette hypocrisie du ‘fake-love’. »


Il balance Young Buck à la justice

50 Cent et Young Buck

Young Buck doit 250.000 dollars à 50 Cent, un prêt que le rappeur du Queens avait octroyé à l’ancien membre du G-Unit lors de sa signature. Pour éviter de rembourser ce prêt, Buck a demandé d’être placé en faillite car dans la loi américaine, une faillite peut-être invoquée afin que l’endetté (Buck) puisse être libéré de la plupart de ses dettes si il se trouve à la limite de la pauvreté.


50 Cent a donc balancé au juge en charge du dossier que Buck gagnait encore de l’argent mais qu’il ne le déclarait pas pour que sa demande de mise en faillite marche. Pour cela, il a indiqué que son ancien protégé demandait des dons aux fans via Cash App et qu’il touchait de l’argent grâce à des chansons uploadées sur des plateformes de streamings.


Pour conclure, on ajoutera simplement cette photo culte que 50 Cent a posté où on le voit dans un lit d’hôpital avec la mention: « Actuellement en train de se rétablir de la mesquinerie ». Parce que pour être digne du titre de Roi des Trolls, il faut d’abord pouvoir l’assumer.

50 Cent à l'hosto pour ses trolls

Sofiane Jensen
Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube

Stay Connected

610,238FansLike